Hôtel de Ville

En 1868, arrive à son terme le bail pour la location d’un local privé faisant office de classe et de logement pour l’instituteur. Le propriétaire ne souhaite alors pas le renouveler.

C’est le cheptel ovin et bovin, du marquis de Roquefeuil, qui va permettre de continuer dans de meilleures conditions, l’enseignement dispensé à la jeunesse cressoise. En effet, le marquis loue au Crès des terres où gambadent ses troupeaux.


Depuis la Préhistoire...

A mi-chemin entre le fier Pic Saint-Loup et la grande Bleue, aux confins de la garrigue et de la plaine littorale, se dresse la commune du Crès. Des silex taillés révèlent la présence de l’Homme dès le paléolithique (20 000 ans Av. J-C.) et au néolithique (6000 ans Av. J-C.), quatre «villages» s’étendent alors le long du Salaison.

Le Crès, une commune jeune !

Le Crès est une commune récente puisque sous l’ancien régime, elle ne formait qu’une seule paroisse avec la ville attenante de Castelnau-Le-Lez sous les noms successifs de Castelnau-Lès-Montpellier et Castelnau-Le-Crès.

Les maires

Découvrez la liste de tous les maires depuis 1872...


Le Salaison, un fil de vie !

Petit retour en arrière. Le 11 juillet 1897, la mairie fait creuser un puits sur la rive droite du Salaison, au lieu dit «Bouzigues».